• logo plombier
  • Annuaire des Plombiers en France

  • 51048 plombiers référencés
    • Rechercher un plombier

    • Par région
    • OU par département
    • OU par code postal
  • Vous êtes un plombier ?

  • Pourquoi s'inscrire ?
  • Actualité plombier
  • Vérifiez votre présence
  • Inscription
  • Mise à jour de votre fiche
  • Inscription lettre de diffusion
  • Chaudières performantes : quels avantages?

  • Le parc de chaudières domestique à plus de vingt ans en France. Or depuis, les chaudières ont évolué. Elles consomment bien moins et apportent des rendements bien plus importants. Cet article revient sur les différences majeures entre les chaudières classiques et les chaudières performantes. Il compare ensuite les avantages respectifs des chaudières performantes. Il s'attarde notamment sur les chaudières à basse température , les chaudières à condensation et enfin sur les chaudières à ventouse .

    DIFFÉRENCES MAJEURES ENTRE CHAUDIÈRE STANDARD ET CHAUDIÈRE PERFORMANTE

    Une chaudière standard permet de créer de la chaleur en faisant chauffer de l'eau à l'aide d'un brûleur. Ce brûleur utilise du combustible et de l'air. Aussi, les chaudières à gaz ou encore à fioul se distinguent avant tout par leur brûleur. Généralement, l'eau est chauffée jusqu'à une température pouvant atteindre 70 à 90°C. Un échangeur permet ensuite de récupérer la chaleur  produite.

    Aussi, il convient d'avoir un brûleur et un échangeur relativement performants, afin d'avoir un rendement optimal. Mais, le problème majeur de ces chaudières standard n'est pas tant la performance de leur brûleur et échangeur, que les pertes de chaleur liées à l'évacuation des fumées. Les fumées évacuées par une chaudière standard peuvent s'élever à des températures avoisinant les 200°C. Or la vapeur d'eau qui se condense à l'extérieur aurait pu restituer de la chaleur.

    Les chaudières performantes corrigent ces pertes d'énergie, afin d'obtenir un rendement maximal. Elles se distinguent globalement des chaudières performantes car :

    Elles sont moins polluantes

    Elles apportent plus de confort

    Elles offrent plus de rendement

    Elles sont plus silencieuses

    Elles sont plus compactes et s'installent donc plus facilement.

    Leur esthétique a globalement bien évolué ce qui induit, qu'elles s'intègrent mieux dans les foyers. Certaines trouvent même leur place dans les cuisines aménagées.

    Elles sont beaucoup mieux isolées ce qui réduit les pertes d'énergie

    Elles sont dotées de brûleurs et d'échangeurs plus performants

    LES CHAUDIÈRES À BASSE TEMPÉRATURE

    Principe

    Les chaudières standard fonctionnent à des températures pouvant avoisiner les 90°C. Les chaudières à basse température fonctionnent à des niveaux de chaleur quasiment deux fois moins élevés. Ils sont globalement situés autour de 35 à 50°C. Les fumées sont donc évacuées à une température beaucoup plus basse, ce qui réduit les pertes de chaleur dues, à la perte de la vapeur d'eau chaude condensée.
    De même, les brûleurs fonctionnent à une intensité modulable. Cela permet d'éviter les pertes de combustibles. En effet, la combustion est contrôlée et s'effectue donc en fonction des besoins du foyer.

    Type d'installation nécessaire

    Cette chaleur douce est très agréable, mais encore faut-il que l'installation globale soient adaptée à ces faibles températures. La chaudière basse température se prête totalement aux planchers chauffants, ou encore aux radiateurs à chaleur douce.

    Économies réalisées

    Les chaudières basse température consomment 12 à 15% d'énergie en moins que les chaudières modernes standard

    Prix : 2000 à 5000€ hors taxe et hors pose

    LES CHAUDIÈRES À CONDENSATION

    Principe

    Ces chaudières n'agissent plus sur le niveau de température globalement émis par l'installation, pour éviter que les fumées rejetées soient trop chaudes; elles agissent directement sur le niveau de température des fumées. En d'autres termes, elles les refroidissent et condensent la vapeur issue des gaz de combustion. Ce système est donc encore plus efficace.
    Le refroidissement est assuré par un échangeur condenseur, qui réintroduit, dans la chaudière, l'eau de retour qui est passée dans les circuits de chauffage. Cela induit qu'il faut que l'eau de retour soit suffisamment froide pour permettre de condenser les gaz. Il faut noter que le point de condensation de la vapeur d'eau contenue dans les gaz se situe à des températures différentes en fonction du combustible employé. Pour les chaudières à gaz, le point de condensation est situé à 58°C, tandis que pour les chaudières au fioul, il est situé à 47°C.
    Afin d'avoir une eau de retour suffisamment froide, il faut que cette dernière n'ai pas été trop chauffée au départ.  En d'autres termes, plus l'eau produite par la chaudière sera tempérée et plus la condensation pourra s'opérer et le rendement pourra augmenter. Ces chaudières apportent donc un rendement maximal et sont de plus en plus répandues en Allemagne ou encore aux Pays Bas.

    Type d'installation nécessaire

    Ces chaudières étant plus efficaces à des températures tempérées, des radiateurs ou encore des planchers chauffants supportant les températures assez basses sont conseillés.

    Économies réalisées

    Les chaudières à condensation consomment 15 à 20% que les chaudières de plus de 20 ans.

    Prix : 3000 à 6000€ hors taxe, hors pose

    LA CHAUDIÈRE À VENTOUSE

    Principe

    La chaudière à ventouse est constituée de deux conduits. Le premier permet de renouveler l'air frais de la chaudière, tandis que le second assure l'évacuation des gaz de combustion. Les deux conduits sont placés dans le mur ou dans le toit et donnent directement sur l'extérieur sans nécessiter de cheminée. En d'autres termes, les chaudières à ventouses sont des chaudières sans cheminée, ce qui dispense leurs propriétaires de l'obligation de ramonage.
    Ces chaudières sont aussi appelées chaudières étanches. En effet, équipées d'une ventouse étanche, elles garantissent l'herméticité de l'installation évitant ainsi, tout interférence entre l'air extérieur et le circuit de combustion. De plus, elles captent l'air nécessaire à leur fonctionnement à l'extérieur du bâtiment. Ne nécessitant pas d'apport en air dans le logement, elles peuvent être installées dans des espaces non aérés tels qu'un placard. Elles n'en sont donc que plus discrètes.

    Ce type de système à ventouse s'adapte sur les chaudières classiques comme sur les chaudières plus performantes c'est pourquoi il est difficile d'en estimer le prix.

    Economies réalisées

    Ce système existe pour tout type de chaudière qu'elles fonctionnent au fioul ou à gaz et permet de réduire de 4 à 5 % les consommations en combustibles.

    Aussi une chaudière performante à ventouse et plus spécifiquement une chaudière à condensation et à ventouse apporteront une économie et une performance maximales.

    Plus d'informations

    Consulter le pdf de l'ADEME destiné aux particuliers : pour télécharger le PDF

    Consulter le site Ecocitoyen ADEME sur les chaudières performantes : http://ecocitoyens.ademe.fr/mon-habitation/renover/chauffage-climatisation/chaudieres-performantes

    Aurore / 1plombier.fr

  • Infos utiles / connexes

  • En savoir plus sur les obligations de devis.
    Focus sur la certification RGE de votre activité.
    En savoir plus sur le label de fiabilité Qualibat.
    En savoir plus sur les délais de paiement aux fournisseurs.
    Modalités pour dépannages à domicile, à connaître.
    Comprendre le fonctionnement du compte prévention pénibilité.
    En savoir plus sur la profession de plombier et ses charactéristiques.
    Focus sur les objectifs de l'UNCP.