• logo plombier
  • Annuaire des Plombiers en France

  • 51048 plombiers référencés
    • Rechercher un plombier

    • Par région
    • OU par département
    • OU par code postal
  • Vous êtes un plombier ?

  • Pourquoi s'inscrire ?
  • Actualité plombier
  • Vérifiez votre présence
  • Inscription
  • Mise à jour de votre fiche
  • Inscription lettre de diffusion
  • Choisir ses robinets: entre économies et nouvelles tendances

  • Il existe différents types de robinets, dont les avantages, en termes d'économie d'eau, de débit et de température, varient. Faisons le point sur différences entre les systèmes respectifs, avant de nous intéresser plus en amont aux différentes marques et aux tendances actuelles.

    Il est à noter que les tarifs indiqués permettent de se donner une idée de la valeur respective de chaque type de système. Ces derniers peuvent ensuite varier de manière considérable selon les marques.

    Il existe deux grands types de systèmes: les robinets mélangeurs et les robinets mitigeurs. Chaque système a ses avantages, mais le second reste de loin le plus économe. Pour autant, chacune de ces installations peut voir ses désavantages corrigés par des systèmes connexes, tels que des régulateurs de débit. Enfin, une fois le type de système choisi, il reste encore à élire le style de robinet que l'on souhaite avoir dans sa salle de bain, ou encore dans sa cuisine. Car le robinet joue un rôle important dans le style d'une pièce. Fonctionnel ou soucieux du design de sa pièce : à chacun son style !

    LE ROBINET MÉLANGEUR (entre 25€ et 250€)

    Ce type de robinet est de loin le plus courant. Il est doté de deux manettes qui permettent de régler la température de l'eau en dosant les arrivées d'eau chaude et d'eau froide. On distingue ensuite différents types de robinets en fonction de leur assemblage.

    Lorsque le corps du robinet est assemblé aux manettes, il s'agit d'un robinet un seul trou.

    Quand les manettes sont séparées, cela nécessite plusieurs trous dans l'installation. On a alors à faire à des robinets à plusieurs trous. Les plus courants sont les trois trous, mais certaines installations peuvent admettre jusqu'à cinq trous. Ces types de robinets sont fréquemment installés sur les baignoires.

    Ce système est de loin le plus répandu, car il est le moins coûteux, pour autant il n'est pas le plus économique, car il ne permet pas de gérer correctement le débit de l'eau. De même, il ne permet pas de régler correctement la température. On aura donc besoin de laisser couler l'eau plus longtemps, avant d'avoir une température approximative acceptable. Une fois cette température atteinte, on aura des réticences à arrêter les robinets de peur de devoir recommencer toute l'opération. Ces installations sont donc très hydrophages.
    Mais les robinets un seul trou peuvent aisément être remplacés par des mitigeurs qui assurent un meilleur contrôle du débit et de la température.

    LE ROBINET MITIGEUR

    Ce type de robinet est moins répandu. Au lieu de disposer de deux manettes, une seule permet de régler la température de l'eau. Il est donc plus aisé de régler le robinet à la bonne température. Aussi, plus précis, il permet d'éviter les gaspillages. De même, les débits des mitigeurs sont moins importants, ce qui assure des économies supplémentaires. Néanmoins, ils ne sont pas toujours adaptés aux baignoires qui sollicitent un débit important. Ce type de système est donc idoine pour les lavabos. Il existe différents types de mitigeurs. Faisons le point sur leurs avantages respectifs :

    Le mitigeur classique (entre 50€ et 100€)

    Il est pratique et relativement bon marché. Les premiers prix sont situés autour de 50€, ce qui est proche des prix des mélangeurs. Au regard des économies effectuées, on peut considérer que ce dernier est relativement rentable. Entre un mélangeur et un mitigeur, il est conseillé aux petits budgets d'opter pour la deuxième solution, car ils économiseront sur le long terme.

    Le mitigeur thermostatique (entre 100€ et 300€)

    Il dispose d'un système de préréglage et permet de bloquer la température, voire de la corriger en cas de variations importantes. Il permet donc d'éviter les gaspillages, mais surtout, il assure plus de sécurité aux enfants, dans la mesure où la température de l'eau est contrôlée. Il est très pratique pour les douches et les bains. Reste à en évaluer le débit avant de l'installer sur une baignoire ou dans une douche.

    Le mitigeur à commande infrarouge (entre 200 et 400€)

    Ce dernier compte parmi les robinets les plus perfectionnés. L'ouverture de l'eau est déclenchée par le passage des mains. Il constitue à ce titre l'installation la plus économique en eau. Ce type de système est considéré comme plus hygiénique, dans la mesure où les robinets ne sont pas en contact leurs utilisateurs. Il rencontre donc un succès grandissant dans les Etablissements Recevant du Public, malgré un prix situé entre 200€ et 400€. Il permet aussi de limiter les gaspillages liés aux robinets mal fermés par les clients.

    Mais, il faut noter que certains mitigeurs sont équipés d'une butée destinée à limiter la durée d'utilisation. Cela s'avère être très pratique, car si les mitigeurs permettent d'économiser l'eau en réduisant le débit et en assurant un meilleur contrôle de la température, ils ne permettent pas d'agir sur la durée d'utilisation. Ce type de système est donc idoine pour les ERP équipés d'un mitigeur, qui n'est pas à commande infrarouge.

    LES SYSTÈMES CONNEXES

    Chaque système a ses avantages. Les mitigeurs semblent être les plus économiques, bien qu'ils ne soient pas toujours adaptés aux baignoires et aux douches. Certains systèmes permettent d'optimiser les installations en en corrigeant les défauts. Plus économiques, ces systèmes connexes s'installent facilement et restent une bonne solution pour ceux qui ne souhaitent pas changer d'installation.

    Correction des problèmes liés au débit

    Les robinets mélangeurs ont un débit trop important. Si on ne souhaite pas les remplacer par un robinet mitigeur, on peut opter pour un régulateur de débit ou encore un embout-mousseur, encore appelé un aérateur. Le régulateur se place au bout du robinet et permet de diviser par deux le débit. L'embout-mousseur est quant à lui basé sur le même principe, sauf qu'au lieu de limiter le débit, il mélange de l'air à l'eau ce qui assure une puissance plus importante au jet. Les douchettes peuvent être équipées d'un limiteur-régulateur qui permet de garder un débit suffisant et constant. Ces systèmes sont peu coûteux. Ils s'installent facilement et permettent de réaliser des économies en limitant le débit sans pour autant changer ses installations.

    Les robinets mitigeurs quant à eux rencontrent souvent le problème inverse. Leur débit peut ne pas être assez important. C'est le cas notamment des baignoires ou des douches. Comment alors avoir un débit suffisant, tout en profitant des économies associées à ce type d'installation? Certaines douchettes, dites à « turbulence », sont équipées d'un système permettant de fractionner les gouttes d'eau. Cela leur donne plus d'efficacité à débit équivalent. Ce type d'installation permet donc de corriger les désavantages des mitigeurs tout en réalisant des économies.

    Correction des problèmes liés au bruit

    Il faut tenir compte d'un autre problème lié à la robinetterie : le bruit. Certaines installations sont bruyantes et dérangent le quotidien de leurs utilisateurs. Il faut donc se soucier de la qualité acoustique du matériel. Cette dernière est mesurée par une indice «Ds» qui s'exprime en "dB(A)". (Source: ADEME) Plus ce dernier est élevé et plus la robinetterie sera silencieuse. Il à noter que certaines chasse d'eau sont directement équipées d'un système de limitation du bruit. Ces dernières sont appelées « chasse d'eau acoustiques ».

    À CHACUN SON STYLE

    Il reste encore à choisir le style de robinet que l'on souhaite avoir. Certains le préféreront plus fonctionnel tandis que d'autres le considéreront comme partie intégrante de la pièce. Le robinet devient alors un objet tendance. À chacun son style! Les fonctionnels pour qui simplicité rime avec économie, privilégieront les tarifs les plus intéressants. Les distributeurs tels que Lapeyre ou encore Castorama, pour n'en citer que deux, proposent des produits premier prix relativement abordables. Mais, ils proposent aussi toute une gamme de produits avec des prix très différents. Les produits de Jacob Delafon Paris et Paini France, ainsi que les produits de la marque Hansgrohe et Axor sont de bonne qualité, mais n'en reste pas moins abordables. Ils offrent un bon rapport qualité prix.

    En termes de styles, deux tendances semblent se dégager à l'heure actuelle :

    La tendance vintage ou encore rétro.

    La tendance design épurée.

    Les marques Grobe et Hansa proposent des produits très design et offrent un style épuré. Les produits de la marque Jado quant à eux se situent dans le design haut de gamme avec une équipe de designers innovants et reconnus.

    La marque THG Paris est, quant à elle, relativement atypique. Les amoureux du style baroque seront ravis par cette marque. Pour autant, ce n'est pas le seul style proposé. Certaines gammes de THG Paris sont aussi axées sur le design. La particularité de la marque réside dans la qualité des finitions de ses produits. De la même manière, les marques Horus et Cristina Ondyna conjuguent le design au vintage.

    Aurore / 1plombier.fr

  • Infos utiles / connexes

  • En savoir plus sur les obligations de devis.
    Focus sur la certification RGE de votre activité.
    En savoir plus sur le label de fiabilité Qualibat.
    En savoir plus sur les délais de paiement aux fournisseurs.
    Modalités pour dépannages à domicile, à connaître.
    Comprendre le fonctionnement du compte prévention pénibilité.
    En savoir plus sur la profession de plombier et ses charactéristiques.
    Focus sur les objectifs de l'UNCP.